accueil > l'editorial

Éditorial :         Merci Saint Vincent Ferrier !

 

Merci Saint Vincent Ferrier d’être venu dans notre paroisse par vos reliques dans le cadre de cette grande semaine Missionnaire !

Merci Saint Vincent d’avoir visité nos écoles, nos chapelles et d’avoir accueilli ces centaines d’intentions de prières qui furent déposés devant votre chasse pendant les veillée de prières !

Et Merci encore d’avoir présenté à Notre Seigneur toutes ces intentions, toutes ces prières, actions de grâce, souffrances, croix, etc. J’en suis sûr par votre prière, Jésus a dû donner de nombreuses grâces à tous ceux qui sont venus.

 

Cette semaine missionnaire du 2 au 7 octobre a vraiment été un temps fort pour notre paroisse : d’abord reçu par les enfants du catéchisme du mardi soir dans notre église, ils furent les premiers à la prier et déposer leurs intentions.

Il était normal qu’elles aillent ensuite à la Chapelle saint Laurent, car c’est par là que saint Vincent est venu à Vannes il y a 600 ans. La Chorale avait organisé une belle veillée avec un nouveau chant à Saint Vincent : « Soyons tous dans la joie Saint Vincent nous guidera au chemin de la vie qui nous mènent à Jésus-Christ » Le temps de vénération et d’adoration permit de confesser plusieurs personnes.

Le lendemain, ce sont les différents groupes de catéchisme qui se sont succédés, pour déposer leurs intentions et implorer ce grand saint qui a fait tant de miracles. Le Rosaire a été médité avec les paroles même de Saint Vincent.

Le soir le père Augustin Pic, a assuré la messe en rite dominicain et prononcé une belle homélie. Et le soir il a donné une conférence sur la spiritualité de saint Vincent en s’arrêtant sur un extrait du sermon de Guérande de 1418 sur la Foi ; où le saint nous invite à redire souvent le Credo matin et soir, sinon la foi risque de diminuer et de s’éteindre !

Le jeudi, les reliques sont allés à l’école sainte Marie, puis l’après midi à l’école saint Patern, où classe après classe, chacun a pu découvrir Saint Vincent, le prier, déposer ses intentions, contempler la Chasse et poser leurs questions. A chaque enfants je remettais l’image de la Mission avec la prière à saint Vincent au dos.

A 17h les vêpres grégoriennes de saint Vincent furent chantés à l’église en son honneur.

Le soir au Palais des arts, nous avons eu la projection du film « La trompette de l’Apocalypse » produit par Mémorial Production, joué par les jeunes de nos paroisses de Vannes.

Puis Monsieur François Ars nous a décrit avec habileté le contexte de la Vie de saint Vincent avec tous ses malheurs : les 25 millions de morts de la peste noir, la guerre de 100 ans, le schisme d’occident avec deux papes et même trois papes, les famines… Il nous a fait  revivre le personnage dans ses différentes facettes : dominicain, secrétaire du pape Benoit XIII, puis Légat du Christ parcourant l’Europe appelant à la conversion.

Le Vendredi, la chasse est allée à l’école saint Vincent Ferrier qui avait joué la vie du saint sous les remparts en Juin dernier. Ils ont été heureux de pouvoir prier leur saint Patron et lui confier leurs prières. Pas loin de 800 intentions de prières ont été déposé dans les écoles.

L’après midi au moins 500 enfants se sont retrouvés à l’église saint Patern pour une belle célébration avec orgue. Les chants à saint Vincent avaient la cote, surtout celui : « Pour la Gloire de Dieu »

Le soir Monseigneur Centène a dit la messe du premier Vendredi du mois, avec la Garde d’honneur et a procédé à 11 engagements qui ont reçu leurs médailles. De nombreux jeunes, Youcat et scouts, étaient venus prier pour leur consécration au Sacré Cœur de Jésus.

A la Veillée, la Chorale s’est surpassée par de très beaux chants qui nous ont permis d’être portés dans la prière à saint Vincent. Avant la vénération et l’adoration Monseigneur nous a expliqué le sens profond des reliques des saints. De la Grande vénération que l’Eglise a pour leurs corps, si bien que c’est sur leur reliquia (reste) que le saint sacrifice de la messe était célébré. Et aujourd’hui encore dans les pierres d’autel sont introduites des reliques des Martyres. Sur le tombeau de saint Vincent Ferrier de nombreux miracles eurent lieu, certains sont relatés sur la tapisserie de la cathédrale. C’est dire le respect qu’il faut avoir pour le corps de nos défunts !

Par l’adoration nocturne plusieurs paroissiens se sont succédés pour veiller, et prier à leurs intentions et pour la mission de la paroisse.

Le samedi après les laudes du matin, les jeunes de profession de foi, de confirmation et enfants de chœur ont à leurs tours vénéré et supplié saint Vincent.

Le ciel a été bon pour le rallye famille de l’après midi, il s’est arrêté de pleuvoir juste avant de commencer le jeu et la pluie s’est remis à tomber juste à la fin. Six équipes familles ont parcouru le centre de Vannes pour trouver réponse au questionnaire qui leur était fait, et ils ont réalisé qu’ils ne connaissaient pas leur cathédrale et ses vitraux. Nous avons eu la grande chance de pouvoir visiter et prier dans la chambre de saint Vincent Ferrier place Valencia. Grâce que ceux qui sont venus ont pu avoir !

Malgré un gros orage, la messe et la Veillée de saint Vincent à la Chapelle Notre Dame du Rohic, soutenue par de beau chants, a permis un beau moment de recueillement, de prière, des litanies de saint Vincent. Comme pour vendredi soir plusieurs ont pu bénéficier de la miséricorde divine par le sacrement du Pardon.

Le dimanche en la fête de Notre Dame du Rosaire, nous avons conclu notre semaine missionnaire, encouragés par saint Vincent, qui fut un grand ami de la saint Vierge, a dire notre Rosaire avec ardeur pour le monde d’aujourd’hui, comme il le fit à son époque. Puis les reliques sont reparties  pour d’autres paroisses.

Un immense merci à toutes les équipes d’organisation, de déplacement de la Chasse, des chorales, des distributeurs et des priants et des autres. Pour tous ceux qui ont participé, ce fut un beau moment de cohésion paroissiale dans le Seigneur et j’en rends grâce à Dieu.                                         

Abbé Raphaël d’Anselme, curé de saint Patern

Voir le diaporama

Contact et situation

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter, dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande de contact.

Conformément à l'article 34 de la Loi Informatique et Libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, adressez-vous à Paroisse de Saint-Patern 2 Place Sainte-Catherine 56000 Vannes ou par e-mail : paroisse.st.patern@orange.fr.